La cartoucherie, rue de Chony - 26500 BOURG-LES-VALENCE
06.70.62.93.93
mediatheque.valence@gmail.com

Arnü West

Arnü West est né en Ardèche en 1974.
Il vit une enfance sans histoire au milieu de ses histoires dessinées au stylo à bille. À cette époque, il reproduit comme un moine-copiste, ses BD à l’identique et édite ses toutes premières Bandes dessinées dans la cour de l’école. La découverte de la photocopieuse a le méme impact sur son travail que la découverte de René Goscinny, Marcel Gotlib et Lewis trondheim. Qui dit photocopie, dit fanzine. Il collabore à divers journaux amateurs « le journal qui change tout le temps de nom, Gato , Fun en bulles, Rhinocéros contre Eléphant »… Ces publications l’améne à rencontrer plusieurs dessinateurs, dont Jean-Florian Tello (« Marshall » Humanoides Associés) qui devient une sorte de mentor. Fan de BD, Arnu West aime découvrir de nouveaux dessins et de nouvelles narrations. Jl est aussi marqué par des artistes étrangers (Quino, Jeff Smith , Miyasaki , Akira Toriyama). Sa première visite au festival d’Angouléme en 2001, débouche sur la publication de 4 pages avec sa mascotte « la souris », dans le collectif « Fourbi chez Treizeétrange ». En 2002, sa souris se multiplie dans l’album « victim ». Son premier album en couleur est publié en janvier 2004, c’est la coloriste Albertine Ralenti (Koma, comix remix) qui se charge de teinter le tome 1 d’ Harrison et Holmes « L’oeil de fer ». En 2005, le second tome d’ Harrison et Holmes «Piéces détachées » est publié ainsi que le livre-jeu d’Antoine Bauza « Les contes ensorcelés » illustré par Arnu West. Jusqu’ici scénariste et dessinateur sur tous ses albums, Arnu West laisse à Sylvain Ricard (Kuklos, Clichés de Beyrouth) l’élaboration du scénario de « Fille de rien », one-shot chez Futuropolis. En 2016 il sort la BD « Amélia première dame du ciel ».

(Photo : ©Georges Seguin)

 

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

 

 

 

EN SAVOIR +

http://arnuwest.over-blog.com/